AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 {Essai} Mémoire d'un oubli fraternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Omega

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 22
Orientation Sexuelle : Hétéro

MessageSujet: {Essai} Mémoire d'un oubli fraternel   Mar 12 Juin - 19:03

Ceci est un essai parmi tant d'autres, je ne sais pas si je vais continuer mais bizarrement elle a un petit "plus" que mes autres essais n'ont pas... M'enfin bref, fini de parler de ma vie, passons à la lecture, lawl.


La berline noire file à travers la pluie, perce ces cordes au fur et à mesure où cette machine engloutit la masse noire informe et discontinue qui semble glisser sous le volume liquide...Les lumières incandescentes coulent sur le pare-brise, avant que la machine ne prenne le dessus et ne rase cette œuvre abstraite, revenant à une réalité qui, malgré moi, n'aurait pas du se passer telle quelle. Mais la réalité disparait, engloutit sous les gouttes qui percutent sans vraiment le vouloir le véhicule...Le monstre métallique rage et crache cette fumée grisâtre derrière lui, et le paysage avance, et le monde ne change pas. Seul sur cette route, la lumière perce le monstre noir, celui qui a engloutit ce pays depuis quelques heures, celui qui semble régner...Paradoxalement, il ne peut faire face à ces deux lampes qui filent deux rayons blanchâtre à travers ce goudron trempé. J'ai quitté la lumière de la ville pour rejoindre le périphérique. à gauche, les vagues se fracassent dans un torrent amer sur ces roches immobiles qui se vouent au culte du silence, alors que les vagues hurlent leur désarroi par leur bruit informe qui semble vouloir faire trembler le monde, et qui pourtant ne dur que quelques secondes... Au loin, une lumière vacillante semble attiser ma curiosité, tandis que j'appuie un peu plus sur l'accélérateur : le moteur gronde toujours plus, la pluie heurtant le pare-brise semble se dédoubler et accroitre en force et la simple fumée si anodine devenant violente... Relâchant la pédale, la voiture ralentit, et le moteur s'éteint dès que je me suis garé. Derrière la fenêtre constellée de multiples gouttes d'eau s'étalent de grandes et nombreuses lumières scintillantes... J'ouvre la portière, l'alarme du véhicule se met à me prévenir que les phares sont encore allumés. J'éteins le tout, et sors du véhicule, tout en ayant récupéré dans la boite à gant une arme de poing. Puis, insérant le chargeur dans l'arme, j'observe les gigantesques flammes émaner du parc d'attraction, des corps gisants par-terre, tenant des mitraillettes, et en arrière-son des bruits de coups de feu. Soupirant, j'avance alors dans cet enfer, lâchant un seul et unique mot.
-Vrebosky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://philanthrope.forumgratuit.org/
Omega

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 22
Orientation Sexuelle : Hétéro

MessageSujet: Re: {Essai} Mémoire d'un oubli fraternel   Jeu 14 Juin - 8:34

ps : n'hésitez pas à donner vos avis et peser le pour et le contre dans ce texte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://philanthrope.forumgratuit.org/
 
{Essai} Mémoire d'un oubli fraternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» [Mercenaires] Premier essai de liste
» Premier véritable essai couture à la main.
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctum Earth :: Archives / Corbeille :: Archives-
Sauter vers: